MENU

RENCONTRE AVEC
DAMIEN
BELOT

02 Jan 2019
RENCONTRE AVEC <br > DAMIEN <br > BELOT

« Je ferais le tour du monde et pour compenser mes émissions de CO² je planterais des arbres ! »

Faites connaissance avec notre Concepteur, Damien, assurément écolo !

 

Est-ce que tu as bien fêté la nouvelle année ? As-tu pris des résolutions ?…

C’était très sympa, j’étais sur Strasbourg avec des amis !

Pour être honnête, je suis toujours occupé avec les résolutions de 2018 du coup compliqué d’en prendre de nouvelles mais je me suis mis en tête de me faire un « 6-Pack » parce qu’aujourd’hui je n’ai qu’un « 1-Pack » ! (Traduction : faire un peu de musculation pour avoir des abdos en béton armé !)

Mon gros projet sur 2019 c’est surtout d’acheter un appartement sur Strasbourg ! Et si jamais j’ai encore du budget : trouver un van pour pouvoir partir en vadrouille !

 

Tu es CONCEPTEUR chez EcoGreenEnergy, mais concrètement, en quoi consiste ton activité ?

Concrètement, les ingénieurs du BE produisent des schémas en 2D et il va falloir transformer ces schémas en réalité 3D ! Et c’est là que j’interviens ! Mon rôle consiste à recenser toutes les informations provenant de l’ingénieur, constituer un cahier des charges pour le remettre à notre prestataire et que sur la base de ces informations il réalise le schéma 3D dont je suis le garant pour une bonne cohésion entre nos attentes et leur proposition.

 

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?

Le projet du « Branding de nos installations », un projet inattendu pour moi, mais quel plaisir de participer à cette mission ! Ce projet demande l’utilisation de logiciels de créa, de dessin, c’est tout ce que j’aime. En plus, je trouve que c’est un aspect des installations trop souvent négligé alors que c’est essentiel au contraire, car c’est la première chose que l’on voit ! Il faut que ça claque ! Je suis challengé sur un sujet qui n’est pas le mien, et j’aime relever les défis !

 

Quelle est, pour toi, la plus grosse difficulté que tu rencontres dans ton job ?

Les discussions avec l’extérieur sont parfois compliquées ! Faire comprendre la vision d’EcoGreenEnergy aux différents chaudronniers qui travaillent pour nous, qui sont totalement différents avec leur manière unique de travailler, leur tempérament, il faut savoir adapter son discours ! Je ne dois jamais le perdre de vue pour garder une bonne relation avec chacun et avoir la garantie qu’ils vont faire ce qu’on demande dans nos termes, c’est un effort dans le savoir être ! Bien se faire comprendre est essentiel, car le SKID doit être à l’image d’EcoGreenEnergy !

 

Qu’est-ce que tu préfères chez EcoGreenEnergy ?

J’aime bien la taille de notre entreprise ! On va grandir, je le sais, mais nous sommes actuellement à une taille optimale selon moi, un petit côté familiale et accessible ! J’apprécie la liberté que j’ai dans mon travail ! J’organise mon emploi du temps, j’ai carte blanche sur la manière, sur le quand et sur le comment !

 

Qu’est-ce que tu aimerais accomplir un jour ?

Nos parents ont vu l’homme marcher sur la lune, j’aimerai voir les hommes marcher sur Jupiter car Mars est déjà presque trop proche et je préfère la complexité d’atteindre Jupiter !

 

Qui est ton artiste préféré ?

Robert FRIPP, un guitariste, créateur et capitaine du groupe « KING CRIMSON », un groupe de rock progressif ! J’écoute ça depuis que je suis tout petit, j’ai été élevé avec leur musique et je vous invite vraiment à les découvrir !

 

Quelle est ta citation de film préférée ?

Dans la série « H » lorsqu’Aimé Césaire est pilote d’un avion et qu’on lui demande qu’elle est sa position et qu’il répond « A quel sujet ? » ; j’aime vraiment l’humour un peu décalé !

 

Si l’argent n’importait pas, tu ferais quoi dans la vie ?

C’est un peu cliché, mais je ferai le tour du monde ; en van évidemment ! Et pour compenser mes émissions de CO², je planterais des arbres !