MENU

RENCONTRE AVEC
FLORIAN
BOOS

29 Jan 2019
RENCONTRE AVEC <br >FLORIAN <br >BOOS

« Jetzt geht’s los ! »

Découvrez Flavien, notre « BOB LE BRICOLEUR » à nous, mais à la sauce alsacienne bien sûr !

 

Peux-tu, dans un premier temps, te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Bonjour à tous, je suis Flo pour les intimes, j’ai 26 ans, je suis chez EcoGreenEnergy depuis un petit peu plus de 2 ans maintenant ; il s’agit de mon premier emploi !

Je suis originaire d’Alsace et y es passé toute ma scolarité, je me suis très vite dirigé vers une carrière scientifique et suivi une formation et une prépa à l’école d’ingénieur de Poitiers (je voulais voir un peu de pays).

 

Pourquoi avoir choisi la carrière d’Ingénieur ?

Un peu par hasard, j’ai toujours aimé le côté technique, j’ai voulu aller le plus loin possible dans l’art de l’adaptation. C’est ce qui me plait dans mon poste actuel, on touche à tout chez EcoGreenEnergy, la thermique, l’isolation, l’électricité, l’automatisme… C’est parfois déroutant au début mais tellement intéressant et instructif. Je grandis autour de chaque nouveau projet !

 

Selon toi, qui a eu la plus grande influence sur la personne que tu es devenue aujourd’hui ?

Sans aucune hésitation, mon père. Il est Directeur Technique, il m’a apporté l’amour de la technique, je lui dois beaucoup !

 

Qu’est ce qui te fait vibrer dans la vie ?

Je me laisse porter par la vie tous les jours ! Chaque activité m’apporte satisfaction, je ne prévois pas forcément !

Bon, il est vrai que j’aime bien manger ! Ça c’est important ! En même temps en Alsace c’est normal… (sourire)

 

Si tu pouvais changer de prénom, lequel choisirais tu ?

James, James BOND, la classe incarnée.

 

Quelle est la chose la plus chère que tu aies déjà achetée ?

La télé de mon salon, une petite folie ! Mais je suis super content quand je regarde des films sympas avec ma copine ! La taille change tout… (sourire)

 

Crois-tu au Karma ?

En tant qu’ingénieur non, en tant qu’humain oui. Je l’associe à la chance, en avoir ou non, et moi de mon côté, je suis malchanceux dans la vie, ce qui fait que oui, je crois plus que tout au karma !

Peut-être voyez-vous le genre de scènes cultes dans le film « Les Bronzés font du ski » des péripéties qui arrivent à Jean Claude Dusse ? Et bien moi il m’arrive les mêmes choses, quand par exemple, je suis en weekend au ski et que je fini dans une flotte à 5 degrés, obligé d’aller chercher mon Snow après qu’il est dévalé une pente de 600 mètres pour tomber dans une rivière… no comment !

 

Si tu devais être une fille pendant une journée, qu’est-ce que tu ferais ?

Une après-midi shopping entre filles suivie d’une soirée pyjama !

Pouvoir draguer des « beaux gosses » entre nanas ! Pouvoir me faire désirer !

 

Es-tu mauvais perdant ?

OUI, énormément ! Quand je joue c’est pour gagner, je ne commence par quelque chose pour être deuxième. Quand je perds, je m’énerve, je tape du poing, je suis fâché ! Il m’est déjà arrivé de bouder pendant plusieurs heures ma chérie suite à une défaite !

 

Si tu as un message à faire passer, je te laisse le dernier mot !…

« Jetzt geht’s los ! »