MENU

Des trains à hydrogène en 2022 !

26 Nov 2018
Des trains à hydrogène en 2022 !

La SNCF va commander à l’été 2019 des prototypes de train à hydrogène pour en disposer début 2022 en France.

La transition écologique concerne aussi au premier chef la SNCF. Aujourd’hui, « chaque jour, il y a 20% des trains qui circulent avec la traction diesel. Ça veut dire 3.500 trains. » a précisé Guillaume Pepy, le président de l’entreprise publique, ajoutant en fin de semaine dernière,  « Il faut qu’on arrive à sortir du diesel ferroviaire (…), on va dire en 2030, 2035 », a-t-il dit, avant de repréciser « 2035 ». La SNCF envisageait jusqu’à présent l’abandon du diesel dans le ferroviaire vers 2040, selon le responsable des technologies ferroviaires Pierre Izard.
Pour sortir du diesel, une première solution consiste à transformer des trains diesel existants en hybrides, en remplaçant des moteurs par « une très, très grosse batterie ». Avec cette technologie, le train utilise ses batteries aux entrées et sorties de gare, en traversant sans polluer des zones urbaines mais il continue d’utiliser la traction thermique diesel en dehors des gares.

Un TER à propulsion hybride testé en 2021

La SNCF s’est associée avec Alstom pour la réalisation du premier TER hybride. Les régions Grand Est, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, SNCF et Alstom investiront 16,6 millions d’euros pour cette expérimentation, les régions assurant également la prise en charge des coûts de mise à disposition d’une rame Régiolis du parc Occitanie pour la rendre hybride.

Elle devrait entrer en service commercial courant 2021 pour valider en conditions réelles les fonctionnalités et les performances de la solution. Le déploiement en série est envisagé à partir de 2022.

Mais, la SNCF réfléchit à un mode de traction encore plus écologique. Il s’agit du train à hydrogène comme celui qui est expérimenté outre-Rhin depuis la mi-septembre sur une ligne régionale équivalent aux TER avec une autonomie d’environ 1000 kilomètres entre deux pleins. Sa pile à combustible transforme l’hydrogène et l’oxygène en électricité, ce qui lui fait rejeter de la vapeur d’eau éliminant ainsi les émissions polluantes liées à la propulsion des motrices diesel.

 

Un train à hydrogène homologué en 2022 en France?

Cette option est selon le président de la SNCF « une vraie solution » même s’il reste « plein de problèmes à résoudre ». « On va passer commande à l’été (2019) de prototypes, ce sera probablement des prototypes Alstom, et on aura ces prototypes début 2022 en France, j’espère plusieurs prototypes parce qu’il y a beaucoup de régions (…) qui sont intéressées », a-t-il détaillé.
En France, où le gouvernement veut qu’un train à hydrogène soit homologué d’ici 2022, Alstom propose d’adapter la chaîne de traction du train allemand à du matériel TER français existant déjà ou à un tram-train plus léger pour les petites lignes. Le député LREM Benoît Simian, à qui le gouvernement a confié une mission sur le verdissement du parc ferroviaire, doit rendre un rapport sur le sujet d’ici la fin novembre.

 

Source : https://www.goodplanet.info/actualite