MENU

C’est la journée internationale de la Terre !

22 Avr 2019
C’est la journée internationale de la Terre !

Célébrée pour la première fois en 1970 aux États-Unis (et en 1990 en France), la « Journée internationale de la Terre nourricière », chaque 22 avril, est aujourd’hui reconnue comme l’événement environnemental populaire et participatif le plus important au monde, mobilisant plus d’un milliard de personnes dans 193 pays. Elle nous rappelle que la Terre et ses écosystèmes nous soutiennent et nous nourrissent durant toute notre vie. C’est pourquoi, comme le soulignent les Nations Unies (www.un.org/fr), il devient de plus en plus crucial de sensibiliser les habitants de la planète aux problèmes qui l’affectent, en rappelant notamment les différentes formes de vie qui s’y développent.

 

Cette Journée est aussi l’occasion de renouveler notre engagement collectif à vivre en harmonie avec la nature. Le changement climatique constitue notamment l’une des plus grandes menaces au développement durable à l’échelle mondiale et n’est qu’un des nombreux déséquilibres causés par des modes de consommation et de production non durables, ayant des conséquences irréversibles pour les générations futures.

 

A l’origine de l’adoption de plusieurs lois fondatrices comme celles sur la protection de l’air, de l’eau et des espèces menacées, ainsi qu’à la création de l’Agence de protection de l’environnement et au Programme des Nations Unies pour l’environnement, la Journée de la Terre est donc une occasion supplémentaire de mettre les citoyens face à leurs responsabilités, les sensibiliser aux nombreux dommages infligés à la planète et les appeler à agir concrètement pour réduire leur impact sur l’environnement, à travers des actions d’envergure mais aussi des gestes simples du quotidien.

Le site www.linternaute.com rappelle ainsi le fait de privilégier « les circuits courts » en mangeant des produits locaux, insiste sur l’importance du tri des déchets ou sur le réflexe de rapporter ses médicaments périmés ou non-utilisés à son pharmacien. « D’autres astuces à la portée de tous consistent à éteindre la lumière quand on quitte une pièce, à utiliser les transports en communs, le vélo, le covoiturage ou ses jambes, à couper l’eau pendant son brossage de dents ou son rasage », poursuit le site, avant de proposer en conclusion une solution originale : adopter… une poule : « Le gallinacé est en effet capable de picorer jusqu’à 150 kilos par an de déchets alimentaires. Et offrira en retour des œufs frais tous les matins pour le petit-déjeuner ! »

 

A consulter ou à télécharger sur le site de l’ADEME, la brochure « Comment agir pour la planète » (https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-comment-agir-pour-planete.pdf) apporte pour sa part beaucoup de « petites réponses à cette grande question ». Tout comme « Le petit livre vert pour la Terre », publié par la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (http://www.fondation-nature-homme.org/sites/default/files/publications/petit-livre-vert.pdf). Enfin, des programmes d’action sont proposés par les organisateurs de la Journée de la Terre tout au long de l’année, à retrouver sur www.jourdelaterre.org/fr/ ou https://www.earthday.org/.

 

Contact presse : Jeanne ROEGEL, Responsable Marketing et Communication – communication@ecogreenenergy.fr